Un peu d’histoire

En provenance des États-Unis, la Gestalt thérapie s’implante en Europe dans les années 70. Elle fait partie des thérapies brèves. A l’inverse des thérapies “longues” proposées par la psychologie clinique et la psychanalyse, elle appréhende l’être humain dans son ensemble, à un moment donné, et lui permet de comprendre quels ressorts le meuvent.

La Gestalt est une approche thérapeutique alliée à un ensemble d’exercices dont la pratique amène à un changement personnel, psychosocial ou organisationnel. Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement.

La Gelstat thérapie : une affaire de structure

Gestalt vient du verbe allemand « gestalten » qui signifie mettre en forme, donner une structure.

En s’inscrivant dans le courant de la psychologie humaniste, la Gestalt vise à développer l’autonomie, la responsabilité et la créativité. Les interactions de chacun avec l’environnement sur un plan personnel, professionnel ou social sont constantes. La gestalt les conscientise.

Cette conscience de l’instant présent met l’accent sur la totalité des rapports que l’individu entretient avec lui-même mais aussi dans ses relations avec autrui. S’en rendre compte conforte la connaissance de soi et permet ainsi, en ayant clairement identifié ses aspirations, de devenir maître de ses choix.

En pratique

La Gestalt thérapie s’adresse à tous :  adulte, adolescent ou enfant. Selon les besoins exprimés,  un travail individuel, en couple, en famille mais aussi de groupe est envisagé.

La Gestalt propose un accompagnement à chaque problème de la vie : timidité, séparation difficile, sentiment d’exclusion, troubles psychosomatiques, anxiété, troubles alimentaires, impasse existentielle, problèmes relationnels, changement de vie. Cette démarche s’adresse à toute personne en recherche de soi ou en souffrance. Elle est tout indiquée pour aider à traverser un moment de crise ou de déséquilibre au cours de sa vie personnelle, sociale ou professionnelle.

Si la situation le nécessite, le Gestalt thérapeute inclut dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire médecin généraliste ou psychiatre.

L‘importance d’être soi selon Jean-Paul Sartre

“L’important n’est pas ce qu’on a fait de nous mais ce que nous faisons nous-même de ce qu’on a fait de nous”.