Les exercices corporels

A l’aide de divers exercices pratiques : jeux autour de ballons, travail avec un miroir ou autre, il est possible de travailler son équilibre de vie. La visualisation mise en place grâce à ces exercices corporels ainsi que le travail sur la respiration permettent d’agir sur des comportements ou des processus physiologiques.

Les bienfaits de la visualisation

La visualisation est la capacité mentale que nous avons à nous représenter un objet, un son, une situation ou une émotion. Cette représentation permet de travailler autour de problèmes existants.

Selon la capacité de l’individu à se détendre et à solliciter son imagination, un exercice d’imagerie mentale peut prendre 30 minutes ou davantage. Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à laisser émerger les images. L’accompagnement d’un thérapeute est alors très bénéfique.

Le travail de la respiration : un outil précieux

Il n’est pas possible de tout contrôler ! Le contrôle ne dissipe pas la peur mais accentue au contraire les angoisses. Prenez du recul !

Lorsque l’angoisse monte, faire une pause en essayant de se focaliser sur le moment présent permet de se sentir rapidement mieux. Les exercices de respiration aident à cette prise de distance. Devenez spectateur de cette angoisse et non plus acteur de sa mise en place.

La méditation et la respiration sont des atouts efficaces pour aider à lâcher prise et devenir plus libre, plus créatif, plus authentique.

L’acceptation vue par le Dalaï-Lama

« Accepter, ce n’est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d’énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer. »